Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le blog de AMAC ASSO

Concerts, théâtre, expos, prestations techniques, stages et résidences d'artistes en Charente Limousine!

Et si les femmes harcelaient les hommes dans la rue ?

Eléonore Pourriat imagine, dans un court métrage, une société où les rapports de domination sont inversés. Son film, sorti en 2010, est resté confidentiel jusqu'à ce que la presse anglo-saxonne s'en empare.

 

«Comme un garçon, j’ai les cheveux longs, comme un garçon je porte un blouson, un médaillon, un gros ceinturon, comme un garçon je suis têtue, et bien souvent, moi je distribue, des corrections, faut faire attention. Pourtant, je ne suis qu’une fille…» Et si, au contraire de la chanson de Sylvie Vartan (et de sa reprise par StereoTotal), c’était l’inverse ? Si c’était les filles qui, naturellement, distribuaient des corrections ? C’est le postulat de départ du court-métrage d’Eléonore Pourriat, Majorité opprimée.

 

http://next.liberation.fr/sexe/2014/02/19/et-si-les-femmes-harcelaient-les-hommes-dans-la-rue_981430

 

621590-commeungarcon.jpg

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article